Mycohydralin Mycose Vaginale Comprimé 200mg
Rated 3.5/5 based on 11 customer reviews

Mycohydralin Mycose Vaginale Comprimé 200mg

  • Médicament
  • Mycose vaginale
Image
  • Commandez dans
Disponible: En stock
6,80 €
Ce médicament est indiqué dans le traitement des mycoses vaginales à levures sensibles (affections dues à des champignons microscopiques).

réserver à l’adulte.

Substances actives :

  • Cotrimazole 200 mg.
Ce médicament est indiqué dans le traitement des mycoses vaginales à levures sensibles (affections dues à des champignons microscopiques).

réserver à l’adulte.

Substances actives :

  • Cotrimazole 200 mg.

Utilisation sans applicateur :

Après un lavage complet des mains, introduire profondément le comprimé dans le vagin, de préférence en position allongée. La façon la plus facile de procéder est de vous allonger sur le dos, les genoux repliés et écartés.

Utilisation avec applicateur :

Utilisez l’applicateur pour introduire le comprimé dans le vagin de préférence le soir au coucher.

1- Sortez l’applicateur de son emballage. Tirez sur le piston (A) jusqu’à la butée. Sortez le comprimé de son blister et enfoncez-le sur 1 cm dans l’applicateur (B) de telle sorte que la partie arrondie du comprimé soit à l’extérieur de l’applicateur.

2- Placez l’applicateur à l’entrée de l’ouverture vaginale puis introduisez-le profondément dans le vagin, de préférence en position allongée. La façon la plus facile de procéder est de vous allonger sur le dos, les genoux repliés et écartés.

3- Maintenez l’applicateur dans cette position puis presser le piston (A) de façon à déposer le comprimé dans le vagin.

Retirez délicatement l’applicateur

4- Après l’emploi, nettoyez soigneusement l’applicateur à l’eau chaude (pas bouillante).

Pour cela, retirez complètement la tige A de l’applicateur B, au-delà de la butée.

L’applicateur ne doit pas être jeté dans les toilettes.


Posologie

Voie vaginale. NE PAS AVALER.

1 comprimé à placer au fond du vagin 3 soirs consécutifs.

En cas d’échec de cette première cure, une seconde cure identique peut être prescrite.

Si les symptômes persistent au-delà de 7 jours, une consultation médicale doit être envisagée.


Ceci est un médicament. Veuillez lire attentivement la notice avant utilisation. En cas de doute consultez un professionnel de la santé.

Effet secondaire

Les effets indésirables suivants ont été rapportés, après la commercialisation de MYCOHYDRALIN, leur fréquence ne peut être définie sur la base des données disponibles :

  • Réactions allergiques : choc anaphylactique, œdème de Quincke.
  • Réactions cutanées: démangeaison, rougeur, éruption cutanée.
  • Irritations vaginales, sensation de brûlure, gonflement ou rougeur au site d’application.
  • Baisse de la tension artérielle, perte de connaissance.
  • Sensation d’étouffement.
  • Saignement vaginal, douleur locale, sensation d’inconfort.

Contre-indication

Hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients.

Liste des excipients : Lactose, amidon de maïs, acide lactique, stéarate de magnésium, silice colloïdale anhydre, crospovidone, hypromellose, cellulose microcristalline, lactate de calcium.