Nicorettespray 1 mg/dose - Solution pour pulvérisation buccale
Rated 3.5/5 based on 11 customer reviews

Nicorettespray 1 mg/dose - Solution pour pulvérisation buccale

  • Goût : menthe fraîche - fruits rouges.
  • Traitement de la dépendance tabagique.
  • soulager les symptômes du sevrage nicotinique.
  • Adulte de plus de 18 ans.
Image
  • Commandez dans
Disponible: En rupture de stock
0,00 €
Précommande réussie, merci de nous avoir contactés !

Ce médicament est indiqué dans le traitement de la dépendance tabagique chez l’adulte à partir de 18 ans pour soulager les symptômes du sevrage nicotinique que l’on ressent lorsqu’on arrête de fumer, notamment les envies irrésistibles de fumer ou la réduction avant l’arrêt complet du tabac. 

- Substance active : Nicotine.

Ce médicament est indiqué dans le traitement de la dépendance tabagique chez l’adulte à partir de 18 ans pour soulager les symptômes du sevrage nicotinique que l’on ressent lorsqu’on arrête de fumer, notamment les envies irrésistibles de fumer ou la réduction avant l’arrêt complet du tabac. 

- Substance active : Nicotine.

Posologie

Il est possible de prendre 4 pulvérisations maximum par heure, sans dépasser 2 pulvérisations par prise, et 64 pulvérisations (4 pulvérisations par heure, pendant 16 heures) par période de 24 heures.

Vous pouvez déterminer votre degré de dépendance à l’aide de votre médecin ou de votre pharmacien, ou en utilisant le test de Fagerström.

- Programme d’arrêt :

  • Étape 1 (Semaine 1 à 6) : Utilisez 1 ou 2 pulvérisations aux moments habituels de consommation du tabac ou en cas d’envie irrésistible de fumer.
    • Commencez par une pulvérisation. Si l’envie ne disparaît pas après quelques minutes, utilisez une deuxième pulvérisation. Si 2 pulvérisations sont nécessaires, les prises suivantes peuvent comporter 2 pulvérisations consécutives.
    • La plupart des fumeurs doivent utiliser environ 1 ou 2 pulvérisations toutes les 30 minutes à 1 heure.
  • Étape 2 (Semaine 7 à 9) : Commencez à réduire le nombre quotidien de pulvérisations.
    • A la fin de la semaine 9, le nombre moyen de pulvérisations par jour doit être égal à la moitié de celui de l’étape 1.
  • Étape 3 (Semaine 10 à 12) : Continuez à réduire le nombre quotidien de pulvérisations de manière à atteindre un nombre maximal de 4 pulvérisations par jour à la semaine 12.

Lorsque vous n’utilisez plus que 2 ou 4 pulvérisations par jour, vous pouvez arrêter d’utiliser le pulvérisateur buccal Nicorettespray.

 

Ceci est un médicament. Il est important de bien lire la notice et demander conseil à son médecin ou à son pharmacien.

Effets indésirables

Comme tout médicament, Nicorettespray est susceptible de provoquer des effets indésirables chez certains sujets. 

Certains des effets indésirables que vous ressentez sont dus au sevrage nicotinique.

Contre-indication