Spedifen 200 mg - 20 comprimés
Rated 3.5/5 based on 11 customer reviews

Spedifen 200 mg - 20 comprimés

  • Comprimés pelliculés à avaler.
  • Traitement de courte durée de la fièvre et/ou des douleurs.
  • Adulte et enfant de plus de 6 ans.
Image
  • Commandez dans
Disponible: En stock
4,90 €

Spedifen est indiqué dans le traitement de courte durée de la fièvre et/ou des douleurs telles que maux de tête, états grippaux, douleurs dentaires, courbatures, règles douloureuses. Il est réservé à l'adulte et l'enfant de plus de 6 ans (20 kg).

- Substance active : Ibuprofène.

Spedifen est indiqué dans le traitement de courte durée de la fièvre et/ou des douleurs telles que maux de tête, états grippaux, douleurs dentaires, courbatures, règles douloureuses. Il est réservé à l'adulte et l'enfant de plus de 6 ans (20 kg).

- Substance active : Ibuprofène.

Posologie

Les comprimés sont à prendre à avaler avec un verre d'eau, au cours des repas.

  • De 6 à 11 ans : 1 comprimé, à renouveler si besoin au bout de 6 heures. Dans tous les cas, ne pas dépasser 3 comprimés par jour. 
  • 12 ans et plus : 1 à 2 comprimés, à renouveler si besoin au bout de 6 heures. Dans tous les cas, ne pas dépasser 6 comprimés par jour.

Si la douleur persiste au-delà de 5 jours et la fièvre au-delà de 3 jours, il est primordial de consulter votre médecin.

Ceci est un médicament. Il est important de bien lire la notice et demander conseil à son médecin ou à son pharmacien.

Effets indésirables

  • Dyspepsie, diarrhée
  • Douleurs abdominales, nausées et gaz (flatulence)
  • Maux de tête, sensation de vertiges
  • Trouble de la peau, éruption cutanée
  • Réaction allergique
  • Asthme, asthme aggravé, respiration sifflante, gêne respiratoire
  • Lésion ou plaie profonde gastro-intestinale, vomissements, présence de sang dans les selles, inflammation de la muqueuse gastrique, légères pertes de sang dans l’estomac et/ou l’intestin
  • Gonflement sous-cutané ou sous-muqueux (ex : au niveau du larynx), lésion hémorragique de la peau, démangeaisons, urticaire
  • Diminution du nombre des plaquettes dans le sang (risque hémorragique), diminution du nombre de globules blancs (risque infectieux), anémie d’origine médullaire
  • Réaction allergique sévère
  • Perturbation visuelle
  • Trouble de l'audition
  • Perforation gastro-intestinale, constipation, vomissements de sang, inflammation avec ulcérations de la gencive, inflammation du colon aggravée, maladie de Crohn aggravée (inflammation du système digestif évoluant par poussées)
  • Trouble hépatique
  • Sang dans les urines
  • Test de la fonction hépatique (foie) anormal
  • Des formes sévères de réactions cutanées telles que des éruptions cutanées avec rougeurs et desquamation, apparition de vésicules ou bulles (par exemple syndrome de Stevens-Johnson, érythème polymorphe, syndrome de Lyell)
  • Insuffisance rénale et maladie inflammatoire des reins (néphrite interstitielle) et atteinte rénale organique (nécrose papillaire)
  • Anémie
  • Forme sévère de réaction allergique de type choc anaphylactique
  • Des symptômes de méningite aseptique
  • Œdème papillaire (gonflement de la zone de naissance du nerf optique)
  • Insuffisance cardiaque
  • Caillots sanguins, hypertension, hypotension
  • Irritation de la gorge
  • Anorexie
  • Hémorragies occultes (passant inaperçues)
  • Lésion du foie, hépatite, jaunisse
  • Réaction cutanée survenue lors d'une exposition au soleil ou aux U.V., réaction cutanée aggravée
  • Gonflement
  • Des infections graves de la peau ont été observées en cas de varicelle
  • Aggravation d'une urticaire chronique
  • Une réaction cutanée sévère appelée syndrome d'hypersensibilité (en anglais : DRESS syndrome) peut survenir. Les symptômes d'hypersensibilité sont : éruption cutanée, fièvre, gonflement des ganglions lymphatiques et augmentation des éosinophiles (un type de globules blancs)
  • Eruption étendue squameuse rouge avec des masses sous la peau et des cloques principalement situées dans les plis cutanés, sur le tronc et sur les extrémités supérieures, accompagnée de fièvre à l’instauration du traitement (pustulose exanthématique aiguë généralisée). Si vous développez ces symptômes, arrêtez d’utiliser SPEDIFEN 200 mg, comprimé et consultez immédiatement un médecin. 
  • Diminution importante des urines
  • Test de la fonction rénale anormal

Contre-indication

  • Au-delà de 24 semaines d'aménorrhée (5 mois de grossesse révolus) ;
  • Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients ;
  • Patients présentant des antécédents de réactions d’hypersensibilité (p.ex. bronchospasme, asthme, rhinite, angiœdème ou urticaire) associées à la prise d’acide acétylsalicylique ou à d’autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ;
  • Antécédents d'hémorragie ou de perforation digestive au cours d'un précédent traitement par AINS ;
  • Hémorragie gastro-intestinale, hémorragie cérébro-vasculaire ou autre hémorragie en évolution, telle que rectocolite hémorragique ;
  • Ulcère peptique évolutif, antécédents d'ulcère peptique ou d'hémorragie récurrente (2 épisodes distincts, ou plus, d'hémorragie ou d'ulcération objectivés) ;
  • Insuffisance hépatique sévère ;
  • Insuffisance rénale sévère ;
  • Diathèse hémorragique ;
  • Insuffisance cardiaque sévère (NYHA Classe IV) ;
  • Lupus érythémateux disséminé.